Archive for Édito du mois

Edito de Septembre ” Alors on a pris une prune?”….. La prune, le ver et le Vakog!

                    crédit photo Terroirs de Chefs. Com

 

 

J’ai reçu il y a quelques jours un cadeau somptueux, quelques kilos de prunes ‘’Quetsche’’, tout droit sorties du prunier d’un jardin de campagne !

Certaines mûres à point, d’autres encore en devenir, à laisser maturer tranquillement, en attendant qu’elles soient prêtes à être mangées!

Chez ces fruits, la première chose qui attire le regard est leur aspect :

Irrégulier en grosseur, en teinte, la peau parfois tachetée de gris, boursouflée pour certaines………

Elles ne feraient pas recette sur un étal de supermarché au milieu de fruits calibrés, cirés, (mal)traités de mille et une manières, dont la chimie qui peut les rendre impropres à la consommation..

Si, si……… Impropres à la consommation, par un ver par exemple ! Alors qu’ici, outre l’aspect qui pourrait rebuter, l’odeur des fruits est attirante à souhait, chaude, sucrée même ! Un parfum qui fait recette chez les guêpes par exemple !

Le premier bonheur olfactif amène à choisir, au toucher! Second bonheur, je sens que certaines sont souples, prêtes à la consommation, et me voilà avec une poignée de ces beaux fruits violets, gorgés du soleil estival…..

La suite est au goût de chacun…. Pour ma part, c’est un régal d’onctuosité, de douceur, une saveur unique, sucrée!

La chair du fruit qui fond sous le palais, les papilles de la langue qui frétillent de plaisir….

Voilà comment j’aime prendre une prune !!!

Jusqu’à découvrir un tout petit trou dans l’une d’elles, et aussitôt séparer les deux oreillons pour y découvrir un minuscule ver, frétillant, se trouvant fort bien là, enserré dans le vert tendre et lumineux du fruit…. Garde-manger de rêve !

Je rends l’importun à la nature et –après un léger nettoyage- je déguste cette prune-là…. Pas n’importe laquelle, celle-là, choisie par le ver ! Elle se révèlera, au goût, une des meilleures qui soit………….

Si le ver a choisi ce fruit -là plutôt qu’un fruit traité et calibré, c’est qu’il doit y avoir des critères (pas des raisons, quelles qu’elles soient)…….

Le premier d’entre eux étant que c’est une nourriture bonne pour lui, ça tombe sous le sens direz-vous !

Ah oui, et comment le sait-il?

Chacun de nous peut, comme le ver, utiliser ses cinq sens pour sélectionner le meilleur pour soi, c’est une manifestation de ‘’bon sens’’ et ça permet aussi de percevoir chez les autres tous ces signes qui ne sont pas verbalisés et que la PNL a réunis dans un acronyme : Le VAKOG…… Visuel, auditif, kinesthésique, olfactif, gustatif…………

Un superbe décodeur, permettant de capter ce que notre environnement nous envoie !

La PNL utilise les éléments / informations recueillis par ces cinq sens, base de perception commune à tous les individus ! Elle s’adresse donc à toute personne intéressée à mieux utiliser son cerveau !

Je vous propose de découvrir lors d’une présentation-atelier de deux heures ce que PNL & Coaching peuvent vous apporter dans une perspective de ‘’Mieux-Vivre’’ votre quotidien. Concrètement :

 

Communiquer plus efficacement…………….Intéressé ?

 

                     Envoyez moi un mail à :

            

Edito de Juillet 2018 – Faute…. Erreur……Les mêmes ???

Depuis la fin mai, entre Roland Garros, la Coupe du monde de football et le Tour de France, nombreuses sont les occasions d’entendre les commentateurs, journalistes, spectateurs, utiliser le mot ‘’faute’’ à tout bout de champs…. (Voire de Deschamps…)

De la faute de ‘’carres’’ en ski, à la faute sur terre battue ou gazon du tennis, voire dans tous les autres sports, la ‘’faute’’ traduit un manquement à une (ou des) règle (s) sportive(s), mais aussi morale ou religieuse dans bien d’autres domaines….…….

Il serait même de ‘’bon ton’’ de pousser son/ses adversaire(s) à ‘’la Faute’’ !!

Et aussi la responsabilité qui va avec ‘’c’est de sa faute’’…… Comme par exemple, l’un des buts Croate lors de la finale de ce 15 juillet 2018, suite à un ‘’loupé’’, une ‘’faute’’ du gardien de buts français…..

Or, là, les commentateurs télé emploieront plutôt le mot ‘’erreur’’, ce qui ne changerait rien à l’affaire (du but) selon la plupart des avis rencontrés sur le sujet….

Pourtant, il semble bien que si, ma foi, ça change et même beaucoup…. La faute est ‘’assise’ sur un jugement, en fonction de critères personnels (croyances, connaissances, valeurs) et tend à placer le ‘’fautif’’ en position d’infériorité, il a ‘’mal fait’’ par exemple et ‘’Moi Je Sais’’ ce qu’il aurait dû faire, je sais ‘’mieux que lui’’ ! Je suis ‘’mieux que lui’’ puisque je sais….etc….etc…

Au chapitre de l’erreur, on change de système de vue, d’appréciation !

L’erreur détectée est basée sur des constats, angle inapproprié des skis, balle hors champs au tennis, un ballon de foot renvoyé du mauvais pied et récupéré illico par l’adversaire qui marque !

Ici, pas de jugement, ni bien ni mal, ni bon ni mauvais, l’action entreprise est inadéquate, inappropriée, hors-cadre……. Autant de constats qui se réfèrent à la nature de l’action sans pointer son auteur, même si celui-ci y est associé…….

 

La plupart d’entre nous sommes enclins à nous orienter plus facilement vers le jugement, hérité de nos premiers environnements, de commentaires parentaux ou scolaires, qui pointent nos agissements avec des ‘’bien ou mal’’, ou encore ‘’bon ou mauvais’’, voire ‘’nul’’…. Autant d’évaluations qui reposent sur une vision personnelle que nous avons reçue plutôt que construite par nous-même !

Par exemple, pour un même ‘’devoir’’ rendu à un prof ou un instituteur :

  1. A) ‘’Ton devoir est nul, pas une seule réponse correcte….. Vraiment du mauvais travail !’’…..
  2. B) ‘’ Voilà ton devoir, comme tu pourras le constater, la plupart des réponses ne sont pas celles qui conviennent, par contre, tu montres une belle créativité, ressource que tu peux utiliser pour améliorer tes résultats’’……

Lequel des deux commentaires avez-vous entendu le plus souvent (pas forcément vis-à-vis de vous bien sûr)….. Et dans votre quotidien, quel est la forme que vous employez le plus fréquemment ? Prenez le temps d’y réfléchir et surtout d’observer comment vous formulez ce que vous avez à dire, votre communication est-elle ‘’jugeante’’ ou ‘’bienveillante’’ voire créative……

J’anime sur le sujet un atelier qui nous permet de revisiter ce que ‘’communiquer’’ veut dire et comment les mots assemblés d’une manière plus adéquate pour Soi produisent des effets positifs sur notre quotidien….

   ‘’Choisir ses mots pour s’éviter des Maux’’… Intéressé ? 

                     Envoyez moi un mail à :

            

Edito de Mai 2018 – Sortir du parking….. En marche arrière???

Récemment, lors d’un atelier partagé avec un groupe de clientes, nous avons beaucoup échangé sur la vision que nous avons les unes (les uns) et les autres de notre quotidien!

En particulier, en pointant le fait que ‘’très souvent, je (nous) pense (pensons) à hier, voire nettement plus en arrière’’ pour une foule de raisons très variées, de bons (ou mauvais) souvenirs, des émotions, des images, des comportements…….

Et dans tous les cas, une référence à quelque chose de vécu, donc de connu, donc ‘’intégré’’….Avec, au final, une forme ‘’d’insatisfaction’’ sous-jacente et difficile à expliquer !

Me vient alors une image et une idée que je partage avec elles….. ‘’Vous conduisez toutes ?’’…. Hochements de tête affirmatifs !

‘’Eh bien, imaginons que vous vous êtes garées dans le parking d’un supermarché, pour aller faire vos courses, et qu’au retour, une fois votre coffre garni, vous deviez sortir de là en marche arrière………….

Les réponses fusent rapidement : ‘’pas de problème, je fais ça régulièrement, sortir d’une place de parking en marche arrière, facile…!’’ Toutes pensent que ça ne pose aucune difficulté…….

Sauf que……… J’ajoute que ‘’cette fois-ci, vous allez devoir continuer dans les allées, jusqu’à la sortie (imaginez ça dans un parking en sous-sol ou en étages façon immeuble), puis dans la rue……….. Jusque chez vous’’!!

Nettement moins fun d’un coup ! Les commentaires fusent, plus vifs encore, ‘’impossible…. Mais ça va pas, c’est dangereux……… Puis d’abord, on voit pas super bien dans les rétro……. Je perds mes repères dans ce sens-là……… Je ne saurai plus où je vais…….’’ Etc…. Etc…..Etc…..

Alors, question corollaire ‘’qu’est-ce qui vous amène à vous retourner fréquemment, si facilement, vers votre passé (plus ou moins récent) plutôt que de vous occuper prioritairement du seul moment sur lequel vous êtes en prise directe à savoir ‘’l’Instant Présent’’ et les actions que vous pouvez réaliser à cet instant justement????

Parce que le connu –même inconfortable- demeure une zone plus facile d’accès ! Dans laquelle je peux ‘’rejouer la partie perdue’’, me plaindre à loisir, éviter ma part de responsabilité et tutti quanti !

En faisant de la sorte, j’alimente aussi mon insatisfaction, abaisse mon estime de Moi et ma Confiance en l’avenir………. Je ne me fais pas ‘’du bien’’!

Changez votre ‘’position de perception’’, réorientez vos pensées et donc votre vie, osez les premiers pas sur ce chemin-là avec à la clé des bénéfices personnels dont le premier est de redevenir acteur de votre quotidien !

 

         Voulez-vous ‘’lâcher les rétros’’……..OUI… Alors : 

              Parlons-en, envoyez moi un mail à :

            

Edito d’avril 2017 – ”Parter….ou Restir ?……”

Plus simplement, en français courant (vers la sortie ?), partir ou rester…… Telle est la question à laquelle répondre avant de s’engager sur une voie ou l’autre !

Le ‘’partir c’est mourir un peu’’ a sérieusement vieilli grâce à la rapidité de certains déplacements, toutefois, la lassitude étant ce qu’elle est, jointe parfois à des tracasseries voire à du harcèlement quotidien, le boulot – en l’occurrence le vôtre plutôt que le mien – n’est plus ce qu’il était!

Vous voilà donc à regarder vers l’extérieur pour voir si l’azur est plus bleu ailleurs,

Avec des ‘’j’en peux plus de ces ‘’cons’’…. Moi qui m’éclatait dans ce travail, j’y vais maintenant à reculons et pourtant qu’est-ce que j’aimais ça’’…….

Le bureau ou l’atelier, la cabine du camion ou le guichet, l’open space ou la voiture de fonction sont devenus autant de prisons du quotidien….

Se serait-il passé quelque chose récemment, par hasard ? Restructuration, rachat, mutations technologiques, réorganisations en interne, voir regroupements………….

Ou tout simplement la routine que vous n’avez pas vu venir, de nouveaux ou nouvelles collègues avec lesquels(les) vous n’avez pas d’atomes crochus, trois fois rien en somme qui nous font un total astronomique de ras le bol !

Suivent bientôt en cortège des phrases plus ou moins définitives, du genre :

Si ça ne va plus, c’est à cause des autres !!

Je vais me tirer de là, ça ira mieux ailleurs !

Est-ce que c’est pas un peu risqué, à mon âge ?

M’en aller, oui , mais pour faire quoi ?

La même chose ailleurs, monter ma boîte ? Faire une formation, changer d’activité ? Voilà qui en fait des questions…… Et bien sûr, vous avez les réponses à tout ça ??

 

Les jours se succèdent, interminables, frustration et rancœur s’accumulent, rendant la situation de plus en plus intenable…. D’autant plus que le doute s’est fait une jolie place dans votre tête : ‘’je ne sais plus quoi penser depuis que j’ai vu ce qui est arrivé à untel ou unetelle’’ parti(e) en claquant la porte, la fleur au fusil et qui aujourd’hui rame au chômage’’…….. Immobilité assurée dans tous les cas !

 

Il y a –heureusement – des solutions à étudier d’abord, puis à mettre en œuvre ensuite ! Le Coaching-PNL est une façon d’aborder une situation – comme celle qui est décrite ci-dessus – pour vous aider à poser vos critères – à l’aide de quelques questions- sur la situation future, le bénéfice attendu, les risques, les moyens, les inconvénients (cherchez bien, il y en a et les accepter – ou pas – est une façon de se sécuriser), au total de ‘’faire le tour de la question’’ pour mettre des actions en place en connaissance de cause et avec un maximum de sécurité…..

Préserver votre intégrité, orienter votre vie, réussir les premiers pas sur ce chemin sont autant de gratifications personnelles, elles ont un prix, oser faire, oser passer à l’action et accepter un certain niveau de risque…..

 

C’est redevenir acteur de notre quotidien

         Voulez-vous tester ce moyen qui sort des ‘’sentiers               battus ?’’

                                            OUI… Alors :

                                   Envoyez moi un mail à :

                       

Edito de Janvier 2017 – ” Une Meilleure Année”

Et hop, voilà que 2016 se retire en ‘’fraîcheur’’ ou pas selon les lieux où vous résidez et je suis enclin en ce début 2017 à vous souhaiter une ‘’Vraie Meilleur Année’’……

Certain que vous allez sûrement savoir ce qui vous irait mieux qu’en 2016, ce que vous allez faire cette année que vous n’avez pas fait l’an dernier………

Les nouvelles envies qui se font jour dans le contexte qui est le vôtre et que les douze mois offerts par 2017 vont vous permettre de satisfaire ! Etc…. Etc…..

Dans tout ça, une belle énergie d’entreprendre peut se faire jour…… Toutefois, elle va être d’autant plus efficace qu’elle s’appuiera sur des éléments concrets, solides……

Votre créativité, tout d’abord, c’est la source dont jaillissent les idées, les envies de faire, l’énergie pour entreprendre ; c’est la puissance personnelle de ‘’l’imagination’’ qui transpose dans le réel ce qui fait sens pour chacun, ce petit supplément d’âme qui me dit ‘’je veux ça….. ‘’ et qui entend bien triompher de tous les obstacles qui pourraient se présenter ! Evidemment.

C’est là qu’interviennent vos talents, en ‘’cristalliser le meilleur’’ revient à mettre à votre service tous les savoirs -faire, savoirs-être, capacités, comportements pour mener à bien votre nouveau projet, votre nouvel objectif….. Condenser chaque élément pour en tirer la quintessence, c’est une manière simple et directe de préserver un haut niveau d’énergie et d’efficacité !

Toute cette construction, cette prospection en vous-même et en dehors de vous demeurera d’autant plus utile et efficace qu’elle associe votre envie, votre projet, à la préservation de votre équilibre…..

 

Chacun de nous sait, instinctivement ou par l’expérience, ce qui est bon pour soi, ce qui préserve et enrichit son intégrité et maintient son équilibre……..

Pour vous donner un exemple simple, notre squelette est un assemblage complexe d’éléments osseux, eux-mêmes reliés à des tendons et des muscles, des nerfs, etc…… Tout cela forme un ensemble homogène et harmonieux !

Bougez un partie de la colonne vertébrale – vertèbre ou disque inter –vertébral – et vous ne pouvez quasiment plus rien faire de votre corps ! Il peut être intéressant – voire vital -d’envisager ce que vous voulez pour vous en regardant attentivement ses répercussions en matière d’équilibre !

C’est voir le plus grand bénéfice pour soi en terme de résultat avec –en corollaire – la préservation de mon équilibre, de mon ‘’écologie personnelle’’, bref d’être bien avec moi-même quelles que soient les circonstances……

Une attitude, un mode de vie générateur de bonheurs divers ! Une résonnance harmonieuse avec Soi!

Je vous souhaite une Vraie Meilleure Année où vous profiterez de chaque jour.

Et si vous voulez créer cette harmonie – ou la retrouver après une période de ‘’mise en sommeil’’ – envoyez –moi un mail….. Nous en parlerons ensemble !

 

 

Edito de décembre 2016 – ‘‘ J’aime les Belges…..’’

J’aime les Belges…. Déclaration de fin d’année sur fond de bières (belges évidemment) à consommer avec modération selon cette belle formule……

En cette fin décembre, il règne un froid ‘’polaire’’ sur cette magnifique ville de Bruges, en pays flamand, un temps d’hiver qui emmène tout droit vers les chalets qui peuplent la grand- place, autour de la patinoire ! Il y a là à boire, à manger, beaucoup et plus précisément gras, salé, sucré ! Tout l’inverse de ce que prône ‘’cinq fruits et légumes par jour’’ et que le froid distancie d’autant plus. C’est convivial, bruyant, coloré, odorant, partageur et jouisseur, plus fluide et harmonieux, musical aussi sur le blanc glacé de la patinoire !

 

J’aime les belges pour cette bruyante bonne humeur, ces mélanges d’accents où voyelles et consonnes ont une vie particulière, un curieux vrac dont le rire est souvent le principal mode de conjugaison !S’y côtoient – en cette veille de 1er janvier – des anglais, des allemands, des français et d’autres plus lointains dans un joyeux bazar coloré et animé, Tour de Babel ?

La Belgique, tout petit pays où des langues et des cultures se mélangent, confluence de mouvements de populations, un va et vient  depuis la nuit des temps, comme ‘’entre les tours de Bruges et Gand’’ que chantait Brel…….

Nous sommes tous –quelque part – le résultat de ces confluences, entre régions du monde ou d’un pays, d’un mouvement global qui a mené les premiers ‘’hommes’’ – par – delà leurs premiers horizons – vers d’autres contrées, l’inconnu qui attire et qui inspire de la crainte aussi !

Sortant de leur ‘’pré carré’’, de leur zone de confort, les êtres humains ont exercé leur curiosité depuis la nuit des temps en prenant le risque d’en tirer ‘’du meilleur pour eux et les leurs’’, poussés parfois par la misère économique, parfois par l’envie de la découverte d’autres ‘’Eden’’!

Aujourd’hui, sommes-nous toujours enclins à aller vers le meilleur pour nous, à sortir de notre ‘’zone de confort’’ (ou du train-train quotidien) ?

Pas sûr….. Souvent, les intéressés répondent : ‘’ça dépend’’ ! De quoi ?

Du contexte dans lequel nous sommes, frein ou incitation, c’est sûr ‘’ça dépend’’…….

Comment trouver le déclic qui ‘’remettrait la lumière’’ pour nous aider à réorienter notre vie ?Par un temps de réflexion et de sélection (une manière de faire un tri utile par exemple) de ce qui est essentiel pour soi…..Et d’avoir quelque peine à y parvenir, parce que nous voyons la situation de l’intérieur…

 

Une autre manière de voir les choses : travailler sur votre ‘’nouveau cap’’ avec un Coach, vous offrir l’aide bienveillante d’un regard extérieur, décorrélé de votre contexte et cependant constructif ! Un accompagnement bienveillant et sans jugement, centré sur vous et ce que vous définirez pour vous en ‘’Mieux-Être’’…… ‘’Faites-vous du mieux’’ (oui, je sais, ce n’est pas français….)…..

Reprenez un cap plus satisfaisant pour vous

 contactez moi. Par mail à : 

Edito d’Avril -Le Portrait Chinois

Le portrait ’’Chinois’’……

P1120865

J’ai animé, il y a déjà quelques semaines de ça, un atelier consacré à ‘’l’Estime et la Confiance en Soi’’ en région parisienne !

Ce n’est pas si facile pour un groupe, dont les participants ne se connaissent pas (et pas plus facile d’ailleurs s’ils se connaissent) d’aborder les problématiques qu’ils peuvent avoir à ce propos……. Mission impossible, pas si sûr !

C’est là qu’intervient une façon pour le moins inhabituelle, d’aborder les choses. Le ‘’Portrait Chinois’’ auquel beaucoup d’entre nous ont joué étant enfant (voire plus tard !!)…

Le ‘’jeu’’ permet de prendre du recul par rapport à une situation difficile (à exprimer devant un groupe par exemple), de ‘’sortir’’ du rationnel qui peut bloquer la part des ressentis et du lâcher-prise…….

D’où l’idée de parler de choses qui n’auraient rien à voir (du moins en apparence), avec cette question toute simple ‘’si tu étais…… :

Un objet….. Un film….. Un arbre……. Une chanson…….. Un animal……..Ce serait…….. Autant de propositions décalées du sujet, plus poétiques aussi, qui évitent la prise de tête et lèvent les freins intérieurs !

 

De là, des propositions très diverses ‘’un lion’’, un ‘’chat’’, ‘’un aigle’’, ‘’un zèbre, un héron’’…… Et bien d’autres ! S’ensuit une autre question (décidément) : ‘’Et un Zèbre….Lion……Héron…..Aigle……

’’Comment ça montre sa Confiance en Soi ?’’…….

Même chose pour l’Estime, qui fait émerger beaucoup d’éléments positifs, valeurs, capacités, comportements…..

Toutes choses qui vont se révéler très utiles pour la personne, qui passe d’une ‘’dévalorisation’’ plus ou moins forte à une mise en perspective étayée de ressources disponibles !

Voilà d’un coup un horizon qui s’éclaire et des actions que chacun sent à sa portée, génératrices de bénéfices à court, moyen et long terme !

Nous avons tous la possibilité d’être acteur de notre quotidien, la perte momentanée de repères, une baisse d’Estime de Soi peuvent trouver une solution inattendue, utile et efficace, dans des ‘’jeux’’ comme ce portrait chinois…..

 

 Voulez-vous tester ce moyen qui sort des sentiers battus ?

       Voulez-vous jouer et gagner en mieux-être………

                                                     OUI !

                         Envoyez moi un mail à :

           

Edito de Février – Voulez-vous ”Avoir du Pot?”…..

Un pot…..Ou impôt. A vrai dire, c’est nous qui choisissons……

pot de gratitude

Je peux dire un grand merci à mon amie Anne, graphologue de talent et PNListe distinguée, c’est grâce à son esprit vif  et à son amour des mots que l’image ci-dessus vient illustrer mon propos…..

Nous pensons souvent que les autres ont une chance que nous n’avons évidemment pas….Que le ‘’sort’’ favorise une foule de gens dont nous ne faisons pas partie !

Est-ce à dire que quelque chose d’autre que nous-même décide de notre sort, fait en sorte que ce qui survient dans nos vies soit ‘’télé-guidé’’ d’ailleurs sans que nous ayons jamais prise sur ce que nous voulons pour nous ?

La réponse est NON, bien sûr…. Pour autant, à y regarder d’un peu plus près, combien d’entre nous sont prêts à laisser à d’autres le soin de décider pour eux…. A se voir imposer des choix qui du coup n’en sont plus…..

Autant ‘’d’impôts sur l’infortune’’ du quotidien qui pèsent sur notre moral et dans la foulée sur nos actions, ou sur leur absence !

 

Nous nous souvenons facilement de ce que la vie nous envoie de désagréable, est-ce que cela nous fait du bien intérieurement et extérieurement aussi d’ailleurs ? C’est peu probable…..

C’est là qu’intervient le Pot de Anne, ce ‘’pot de gratitude’’ si justement nommé, que peut-il  bien contenir ?

Tout simplement ce que vous allez y mettre durant cette année 2016 (oui, je sais elle est déjà commencée…. Et alors ?)…..

Vous avez choisi votre pot, étiquetez-le soigneusement et garnissez le au fur et à mesure des jours et des mois de cette année 2016, en y mettant –sur un papier (ou tout autre support qui vous va) à chaque fois- toutes les choses agréables, positives, motivantes, qui vous arrivent !

C’est vous qui allez choisir ce dont vous garnissez ce pot et dont vous remplissez votre vie….

Inconsciemment, vous allez vous orienter vers quelque chose de plus satisfaisant, un ‘’capital bonheur’’ qui fructifie sans effort particulier, quotidiennement, juste l’attention que vous lui portez et la vision qui va avec !

Vous ferez le ‘’bilan’’ en fin d’année, au moment d’envisager l’année d’après….. Le Nouvel An sur une note positive, avec tout ce qui vous est arrivé de bien au cours des mois précédent. Ce passé- là est un passé gratifiant, nourricier au point de modifier notre état intérieur au jour le jour….

C’est donc nous qui choisissons ce que nous mettons dans nos vies, en orientant nos pensées dans une direction ou une autre…. Ce pot est une sorte de réserve d’optimisme, de gratitude pour ce qui nous rend heureux, favorise l’amitié, l’empathie, panse nos ‘’bobos’’ à l’âme…..Et prépare l’année d’après, comme on ensemence une terre avec beaucoup de soin !!

 

A vous de voir, voire d’avoir……du pot…..

Nous en parlons ensemble quand vous voulez:


Edito de Décembre – Le ”juste geste”…..

‘’Le juste geste….        ‘’De la justesse de nos gestes…..’’

Edito Décembre 2015

De la justesse, de la précision de nos gestes, dépend souvent la qualité du résultat obtenu….

De joueurs comme Federer ou Zlatan à votre mécanicien auto ou au cuisinier qui soigne une sauce ou une cuisson ; nous savons tous qu’un geste ‘’inadapté’’ qu’on dit le plus souvent ‘’maladroit’’ peut avoir des conséquences très désagréables….

En ce début décembre 2015, n’étaient les arbres plutôt dépouillés et le soleil bas en cet après-midi, on se croirait au milieu du printemps, il fait doux !

La chienne court dans le verger après les pommes trop blettes qu’on lui lance, impossible de les utiliser pour le jus de pommes….Elle bondit, avec plus ou moins d’efficacité dans sa quête, mouvements répétitifs et  joyeux ! La machine à ‘’hacher’’ les fruits ronronne avec de petits bruits et lâche dans le seau au-dessous une belle ‘’pâte’’ à mettre ensuite dans le pressoir, les pommes tombent régulièrement….. Jusqu’à tomber dans les pommes à la faveur d’un geste inapproprié, d’un instant d’inattention….

Au réveil, l’aiguille du chirurgien fait de la dentelle dans les doigts lacérés par l’engin, après avoir consciencieusement piqué les extrémités pour anesthésier la main…..Il va, point après point, avec une infinie patience et beaucoup de douceur, il vient reconstruire avec des gestes précis ce que la machine a déchiqueté.

Il a le geste juste, l’équilibre sur le fil qui rapproche les bords, la justesse du mouvement, adapté sans cesse à ce qu’il voit et ce qu’il touche !

Une attention sans faille à ce qu’il fait, et peut-être aussi la tension intérieure pour ne pas léser quoi que ce soit, il est totalement présent à cette main et à chaque point, comme on fait un pas après l’autre sur un sol fragile ou instable….

C’est là qu’on prend conscience que l’état futur de la main dépend de cette concentration si soutenue et de la justesse majeure du geste…. Le geste adapté, équilibré, efficace !

Il y a –heureusement- des moyens plus simples et plus agréables de prendre conscience de l’importance d’être attentifs à ce que nous faisons…..

De mesurer la qualité de nos gestes –comme de nos paroles- à la manière des quatre accords Toltèques, d’être présents à ce que nous sommes dans ce que nous accomplissons !

Dans le cas contraire, les conséquences peuvent parfois être dramatiques et visibles…….. Elles peuvent aussi s’imprimer en nous, rester des souffrances cachées et ressurgir lorsque nous nous y attendons le moins et nous faire ‘’perdre la main’’ dans bien des situations du quotidien !

Plutôt que d’être à deux doigts de mettre les pouces,

 prenez- vous en main et contactez moi. Par mail à : 

Edito de Novembre – Ah, la Véritéééée….. ”L’Homme Vrai”

penseur

L’Homme Vrai !

Femme ou Homme d’ailleurs, c’est égal ! Le sexe ne fait rien à l’affaire dans ce que je veux vous partager aujourd’hui, même si parfois dans l’actualité, des évènements tentent d’imposer l’image inverse!

En l’occurrence, l’homme Vrai auquel je pense se prénomme Tom, ce pourrait être aussi Patrice ou Saïd ou Boris ou Demba, la provenance supposée ne fait rien à l’affaire! Il est de partout et de nulle part à la fois, peu importe sa couleur de peau, le continent où il vit, qu’il ait ou non une religion…. Rien de tout ça ne matérialise le ‘’Vrai’’…. Je devrais plutôt dire l’Authentique !

C’est autre chose, impalpable et indéfinissable à la fois (les mots sont quelquefois petits pour dire vraiment) qui émane de sa personne, une sorte de vibration intense, entière, empathique, sans retouche de ‘’convenances sociales’’, une nature quoi :  Il est là, l’authentique ; d’une pièce, et pourtant souple et ouvert aux autres, chaleureux dans le contact et éclectique dans ses relations…..Elle est là, la vérité de l’Être, dans cette capacité à s’affirmer dans ce qu’il est tout en respectant ce qu’est l’Autre !

Et comment fait-il lui pour être ‘’raccord’’ entre ce qu’il dit et ce qu’il est ? Sa posture confirme son propos…..

C’est tout l’art du Savoir-Être qui transparaît chez lui, d’autant plus qu’il sait un langage universel, celui de la musique ! Les notes sont ce langage universel, si puissant que des musiciens issus de n’importe où dans le monde et quelle que soit leur culture, leur mode de vie, ces musiciens se parlent avec des notes, s’entendent sur des rythmes et s’accordent sur des mélodies, ensemble et séparément, chacun est individuellement et totalement  là et en même temps une composante d’un tout dont les formes ne cessent de varier au gré de leur richesse créative……

Lorsqu’il effleure ou touche plus fermement l’instrument dont il joue, c’est toute une gamme de sensations, d’émotions, de vibrations qui en sortent, et son visage, sans un mot exprime tout autant que s’il y avait des paroles sur la musique de ses attitudes….. il est vrai là, comme il est vrai où qu’il soit simplement parce qu’il n’a pas besoin du regard des autres pour exister, ce qui lui offre beaucoup d’énergie et d’empathie pour témoigner un réel intérêt aux autres en question…..

Et moi ? Direz-vous. Comment fais-je pour savoir si je suis vrai ?

Eh bien, en étant vous-même ? Et comment fais-je pour être moi-même…. En toutes circonstances ?Que voilà une question qu’elle est bonne…. Et ma syntaxe aussi d’ailleurs !

Être soi-même suppose de pouvoir définir un cadre dans lequel s’inscrivent vos valeurs, vos croyances, les savoirs -faire et le Bon Sens que vous pouvez mettre à votre service pour faire des constats plutôt que de porter des jugements !

Pour vérifier par vous-même les choses que vous voyez, ou celles dont on vous parle avec des opinions tranchées…. Ne pas prendre des fictions pour de la réalité !

Bref, Savoir-Être suppose de faire confiance à votre boussole, à votre voix intérieure et accepter de vous tromper (les expériences sont à ce prix), de recommencer, d’être trompé aussi par des gens en qui vous aviez confiance….. Vous doserez mieux la confiance par la suite, probablement !

Bref, c’est une question d’équilibre et vous le trouverez en conjuguant votre instinct et votre regard sur le monde, exactement comme lorsque vous avez appris à marcher ; en miroir de ceux que vous avez vu le faire et en trouvant petit à petit l’équilibre adéquat pour vous, satisfaisant, puisque vous aviez atteint votre objectif…..

Le Vrai, c’est être l’acteur de sa vie, de décider justement de ce que je tiens pour vrai!

 

Êtes-vous en équilibre intérieur et extérieur ?

Que tenez – vous pour vrai dans les infos qui vous parviennent (quelles qu’elles soient !)

Est-ce vous qui déterminez votre périmètre et l’attitude qui va avec ?

Vous hésitez ! Pas si simple en fait. Alors un mail, un clic : 

et nous en parlons ensemble