Archive for 22 juillet 2018

Edito de Juillet 2018 – Faute…. Erreur……Les mêmes ???

Depuis la fin mai, entre Roland Garros, la Coupe du monde de football et le Tour de France, nombreuses sont les occasions d’entendre les commentateurs, journalistes, spectateurs, utiliser le mot ‘’faute’’ à tout bout de champs…. (Voire de Deschamps…)

De la faute de ‘’carres’’ en ski, à la faute sur terre battue ou gazon du tennis, voire dans tous les autres sports, la ‘’faute’’ traduit un manquement à une (ou des) règle (s) sportive(s), mais aussi morale ou religieuse dans bien d’autres domaines….…….

Il serait même de ‘’bon ton’’ de pousser son/ses adversaire(s) à ‘’la Faute’’ !!

Et aussi la responsabilité qui va avec ‘’c’est de sa faute’’…… Comme par exemple, l’un des buts Croate lors de la finale de ce 15 juillet 2018, suite à un ‘’loupé’’, une ‘’faute’’ du gardien de buts français…..

Or, là, les commentateurs télé emploieront plutôt le mot ‘’erreur’’, ce qui ne changerait rien à l’affaire (du but) selon la plupart des avis rencontrés sur le sujet….

Pourtant, il semble bien que si, ma foi, ça change et même beaucoup…. La faute est ‘’assise’ sur un jugement, en fonction de critères personnels (croyances, connaissances, valeurs) et tend à placer le ‘’fautif’’ en position d’infériorité, il a ‘’mal fait’’ par exemple et ‘’Moi Je Sais’’ ce qu’il aurait dû faire, je sais ‘’mieux que lui’’ ! Je suis ‘’mieux que lui’’ puisque je sais….etc….etc…

Au chapitre de l’erreur, on change de système de vue, d’appréciation !

L’erreur détectée est basée sur des constats, angle inapproprié des skis, balle hors champs au tennis, un ballon de foot renvoyé du mauvais pied et récupéré illico par l’adversaire qui marque !

Ici, pas de jugement, ni bien ni mal, ni bon ni mauvais, l’action entreprise est inadéquate, inappropriée, hors-cadre……. Autant de constats qui se réfèrent à la nature de l’action sans pointer son auteur, même si celui-ci y est associé…….

 

La plupart d’entre nous sommes enclins à nous orienter plus facilement vers le jugement, hérité de nos premiers environnements, de commentaires parentaux ou scolaires, qui pointent nos agissements avec des ‘’bien ou mal’’, ou encore ‘’bon ou mauvais’’, voire ‘’nul’’…. Autant d’évaluations qui reposent sur une vision personnelle que nous avons reçue plutôt que construite par nous-même !

Par exemple, pour un même ‘’devoir’’ rendu à un prof ou un instituteur :

  1. A) ‘’Ton devoir est nul, pas une seule réponse correcte….. Vraiment du mauvais travail !’’…..
  2. B) ‘’ Voilà ton devoir, comme tu pourras le constater, la plupart des réponses ne sont pas celles qui conviennent, par contre, tu montres une belle créativité, ressource que tu peux utiliser pour améliorer tes résultats’’……

Lequel des deux commentaires avez-vous entendu le plus souvent (pas forcément vis-à-vis de vous bien sûr)….. Et dans votre quotidien, quel est la forme que vous employez le plus fréquemment ? Prenez le temps d’y réfléchir et surtout d’observer comment vous formulez ce que vous avez à dire, votre communication est-elle ‘’jugeante’’ ou ‘’bienveillante’’ voire créative……

J’anime sur le sujet un atelier qui nous permet de revisiter ce que ‘’communiquer’’ veut dire et comment les mots assemblés d’une manière plus adéquate pour Soi produisent des effets positifs sur notre quotidien….

   ‘’Choisir ses mots pour s’éviter des Maux’’… Intéressé ? 

                     Envoyez moi un mail à :